Un Champion de la Coupe d’Afrique et Troisième Ligne de Fédérale 1 Signe avec Sarlat Rugby

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Remi Cardon signe avec Sarlat Rugby
Les matches amicaux sont presques là et vous pouvez sentir de l’impatience dans l'air alors que le rugby revient à Sarlat ce week-end. Bientôt, le Sarlat Rugby annoncera sa composition pour le premier match, qui comptera probablement quelques nouveaux visages parmi eux. L'un de ces visages pourrait être la dernière star à avoir signé, Rémi Cardon, un joueur de Fédérale 1 qui a également aidé l'Algérie à gravir les échelons de la Coupe d'Afrique.

Gentil et bon vivant en dehors du terrain, Rémi Cardon est implacable et intransigeant sur le terrain. Qu’il soit en train de charger ou de repousser une tentative adverse, on comprend aisément pourquoi des entraîneurs comme Stéphane Labrousse et l’entraîneur de l’équipe nationale algérienne de rugby ont cherché à le recruter. 

Alors que les matchs amicaux commencent ce week-end, Sarlat Rugby est fier de présenter un autre de ses nouveaux joueurs. Ainsi, nos amis et fans peuvent apprendre à les connaître, leurs histoires, et sauront à quoi s’attendre quand ils les verront en action à partir du 14 août !

Rémi Cardon se fait une place en Fédérale 1

Il commence le rugby jeune, en jouant à Gard Beaucaire dans les Bouches du Rhones, avant de rejoindre le programme de rugby des jeunes de Narbonne en 2009. Très vite à l’aise sur le terrain, le rugby devient une passion pour Rémi, qui saisit toutes les opportunités pour progresser. En 2012, il intègre le centre de formation d’Aurillac. Trois ans plus tard, il participe déjà à des matchs amicaux de l’équipe senior en Fédérale 1. 

Apprécié sur le terrain pour son impact, littéralement, sur les poussées offensives et défensives, Rémi Cardon se voit offrir une place à Rouen en Fédérale 1. Il joue avec eux pendant deux ans, continuant à développer ses compétences et son style de jeu sur le terrain. Il passe les deux saisons suivantes au Rugby Olympique de Grasse avant de rejoindre le CS Beaune pour les trois dernières saisons. 

Bien que Rémi soit resté en Fédérale 1, lorsqu’il a eu la chance d’évoluer au-delà de celle-ci, et même au-delà des limites du rugby français, il l’a saisie sans réfléchir !

Remi Cardon jouait troisieme ligne avec CS Beaune
Rémi Cardon a récemment signé en tant que troisième ligne fort et robuste pour le Sarlat Rugby.

Ses origines algériennes offrent à Rémi Cardon une chance de participer à la Coupe du monde de rugby. 

Même s’il s’est fait une place en Fédérale 1 française, le talent de Rémi Cardon n’est pas passé inaperçu. Il a été repéré par un recruteur de l’équipe nationale algérienne qui voulait savoir à quel point la famille de Rémi était liée à l’Algérie. Satisfait de la réponse, l’entraîneur lui propose alors de participer à un camp de sélection intensif. 

Les portes du rugby international se sont ouvertes pour le puissant troisième ligne, et une fois de plus, il s’est montré à la hauteur. Rémi décrit sa sélection avec l’équipe algérienne, et les matchs qu’il a joués avec elle au cours des saisons suivantes, comme étant parmi les meilleurs de sa vie. Et il ne fait aucun doute que le rugby qu’il a joué était également l’un des meilleurs de sa carrière !

En 2017-2018, L’Algérie a remporté le niveau le plus bas de la compétition, remportant la coupe de bronze et s’assurant une place dans le niveau supérieur suivant. À peine un an plus tard, ils remportent également la coupe d’argent, un exploit impressionnant en soi. Mais le meilleur est à venir, dit Rémi avec espoir, alors que l’équipe se prépare pour la Gold Cup retardée à cause du Covid. Si les quarts de finale sont encore loin, l’équipe a les yeux rivés sur la finale et la place tant convoitée pour la Coupe du monde de rugby. 

Pourtant, tout n’a pas toujours été parfait. En 2019, le club de Rémi Cardon, le CS Beaune, a refusé de lui permettre de jouer la finale de la Silver Cup. Cela a laissé un goût amer dans la bouche de Rémi, qui a dû les regarder lutter sans lui et n’a pas pu vraiment goûter à cette victoire. Faut-il s’étonner qu’il ait choisi de chercher un autre club capable de capter la même énergie que cette équipe algérienne ambitieuse ?

Remi Cardon s'entraine avec les joueurs de Sarlat Rugby
Rémi Cardon a déjà commencé à s’entraîner avec les autres joueurs du Sarlat Rugby

Rémi rejoint le Sarlat Rugby en tant que nouveau troisième ligne

Après des saisons assez frustrantes au CS Beaune, Rémi était à la recherche d’un autre club. Repérant une opportunité, le manager de Sarlat Rugby et le président de l’équipe, Stéphane Labrousse et Dom Einhorn, ont contacté Rémi. Ils lui ont exposé le projet ambitieux qu’ils avaient pour l’équipe, tant sur le terrain qu’en dehors, et le rôle qu’aurait Rémi Cardon dans ce projet. 

Impressionné par l’organisation professionnelle de l’équipe, qui, selon lui, fait de l’ombre à certains clubs de Fédérale 1, Rémi saisit une nouvelle fois sa chance. Il a vu dans l’équipe cette envie de s’élever qu’il avait ressentie avec l’équipe algérienne et qu’un plan solide la soutenait. En prime, il connaissait déjà d’autres joueurs du club et était également ravi de trouver des nationalités et des langues différentes, pour un mélange riche de cultures et de perspectives réunies dans cette belle région de France. 

Enfin, l’argument décisif, Sarlat Rugby pouvait offrir à Rémi Cardon quelque chose qu’aucun autre club ne peut offrir : l’opportunité de commencer à construire une carrière professionnelle en plus de la carrière sportive en cours. Avec Sarlat Rugby, Rémi va entrer dans un nouveau monde et acquérir des compétences liées au secteur professionnel et commercial. Bientôt, peut-être, il conclura des ventes aussi facilement que lorsqu’il impact les lignes adverses et décrochera des parrainages comme il terrasse ses adversaires avec le ballon. 

C’est avec plaisir que nous suivrons ses succès et ses progrès cette saison, avec le Sarlat Rugby et, avec un peu de chance et beaucoup de talent, en Coupe du Monde avec l’Algérie l’année prochaine !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin