Sarlat Rugby termine le Deuxième Bloc en beauté contre Barbezieux Jonzac

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Invaincue lors des six premiers matchs de la saison, l'équipe A de Sarlat Rugby a confirmé sa place de leader dans sa poule en remportant une victoire éclatante, 59-14, contre Barbezieux Jonzac. Les guerriers en noir de l'équipe B ont également battu les visiteurs dans leur match, terminant la partie avec un solide 45-21. L'habileté et la cohésion croissante des deux équipes ont été mises en évidence.

Il y a plus d’un an, Sarlat accueillait l’Union Barbezieux Jonzac pour l’un des derniers matchs de la saison précédente. L’équipe locale s’était imposée sur le score décisif de 23-10 et espérait réitérer l’exploit ce dimanche alors que l’UBJ se déplaçait une nouvelle fois dans la capitale du Périgord Noir. Non seulement Sarlat Rugby gagne une fois de plus, mais cette fois-ci, il obtient le point de bonus offensif avec flair et habileté. Deux fois. 

L’équipe A de Sarlat Rugby se met en valeur

L’Union Barbezieux Jonzac arrive à Sarlat avec fraicheur et force après deux victoires avec l’ambition d’être peut-être la première équipe à faire tomber les Bleu et Noir. Malheureusement, les choses se sont déroulées différemment pour les visiteurs en blanc et rouge. 

Alors que le Sarlat Rugby perd une première possession de balle au profit de l’équipe visiteuse lorsque Barbezieux Jonzac a poussé, les Sarladais récupèrent le ballon et le transmettent à Lucas Caneda. Le #14 sprinte et marque. À peine 3 minutes après le début du match, Sarlat mène déjà 7-0 avec une transformation du #10, Serafin Bordoli. Pire encore pour les visiteurs, ils manquent leur première occasion de pénalité. Alors que Sarlat, cette fois sur le pied de Théo Entraygues (9e), réussi la sienne. 10-0 en moins de 10 minutes. 

Le numéro 14 Lucas Caneda plonge pour marquer l'essai du Sarlat Rugby contre Barbezieux Jonzac.
Le numéro 14 Lucas Caneda marque le premier essai de la journée contre Barbezieux Jonzac.

Sarlat continue à mettre la pression, avec un rugby bien coordonné qui fait circuler le ballon tout en gagnant du terrain. Après 11 minutes, leurs efforts portent leurs fruits. Le ballon passe à l’arrière, le #15, Frank Fresneda, marque. 17-0 après la transformation. Barbezieux Jonzac n’était pas prêt d’abandonner, et a failli marquer quand ils bloquent un coup de pied de Sarlat Rugby et mettent sous pression l’équipe locale sur leur ligne d’essai. 

L'arrière Franck Fresneda marque un essai pour Sarlat
Franck Fresneda marque un essai pour Sarlat Rugby contre UBJ

Incapable d’assurer la victoire, Barbezieux Jonzac a vu l’essai suivant revenir aux Sarladais. Bordoli attrape un ballon dégagé et l’a passe juste à temps à Entraygues, qui, avec un long coup de pied, assure à Sarlat Rugby une touche proche de la ligne d’essai grâce à la nouvelle règle 50/22. Après avoir failli perdre le ballon sur le premier alignement, le deuxième alignement de Sarlat permet un maul puissant, qui a poussé le numéro 6, Rémi Cardon, à franchir la ligne d’essai avec le ballon. 24-0 après qu’Entraygues ait converti avec succès après seulement 15 minutes de jeu.

Le maul de Sarlat Rugby pousse le n°6 Rémi Cardon à passer les défenseurs de l'UBJ et marquer.
Un moment de triomphe pour les attaquants Rémi Cardon et Dato Okriashvili

Le Sarlat Rugby fait le tour de l’Union Barbezieux Jonzac

Malheureusement, trois minutes plus tard, Serafin Bordoli a dû quitter le terrain après un carton jaune, et l’UBJ a profité de l’avantage numérique pour pousser. Après plusieurs rapprochements, ils parviennent finalement à marquer leur premier essai à la 21ème minute, signé par leur #11, Renard, et transformé par leur #15, Brichet. 24-7.

Alors que les choses se présentent sous un jour un peu moins sombre pour l’équipe visiteuse, les 10 minutes suivantes vont être cauchemardesques pour eux. Vingt-quatre minutes plus tard, avec autant de points, Sarlat Rugby marque à nouveau, cette fois par le #4 Theo Faucher après que le #12 Hemani Paea ait percé la défense blanche et rouge. 31-7 avec la transformation. 

Après une passe du n°11 Eroni Tuwai, le n°13 Cyril Carriere parvient à marquer
Hemani Paea effectue une passe décisive pour permettre à Théo Faucher de marquer.

Même pas trois minutes plus tard, le ballon est à nouveau aplati au delà de la ligne d’essai de l’UBJ, cette fois par le #14 Lucas Caneda après une série de passes fluides qui ont amené le ballon rapidement à son aile. Deux minutes plus tard, le n°11 Eroni Tuwai, qui n’était pas en reste sur l’autre aile, s’est échappé et s’est débarrassé d’une demi-douzaine de défenseurs. Il a passé le ballon au n°13 Cyril Carrière pour l’essai, et Sarlat Rugby a maintenant une avance de 45 – 7 avec 10 minutes avant la fin de la première mi-temps. 

Cyril Carriere marque devant un public enthousiaste de Sarlat
Après une passe du n°11 Eroni Tuwai, le n°13 Cyril Carriere parvient à marquer

Fidèle à leur nature têtue, et malgré le fait qu’ils aient cédé plus de 20 points en 10 minutes, l’UBJ fait de son mieux pour revenir au score. Ils gagnent du terrain avec un maul, mais perdent la possession, la récupérant quelques minutes plus tard quand le maul de Sarlat s’est effondré à son tour. Les visiteurs se sont battus, mais malgré un carton jaune à la dernière minute du n°4 de Sarlat Rugby, Théo Faucher, Barbezieux Jonzac n’a pas pu marquer et est rentré à la mi-temps sur le score écrasant de 45-7. 

Sarlat remporte une victoire éclatante contre l’UBJ dans une deuxième mi-temps bien plus calme 

Les joueurs de Barbezieux Jonzac reviennent sur le terrain bien décidés à sauver la face, tandis que ceux de Sarlat Rugby, avec désormais le soleil dans les yeux, n’ont plus qu’à conserver le bonus offensif. Après un va-et-vient acharné dans les 5 premières minutes, c’est Sarlat qui marque le premier. Le #15 Franck Fresneda à l’extérieur sur une passe d’Eroni Tuwai. Une transformation de plus et les choses semblent aller aussi bien pour l’équipe locale en deuxième mi-temps : 52-7. 

Franck Fresneda et Eroni Tuwai s'embrassent après un essai réussi contre Barbezieux Jonzac
Le travail d’équipe est la clé de chaque victoire de Sarlat Rugby

En effet, à peine trois minutes plus tard, les Bleu et Noir marquent à nouveau. Cette fois, c’est le numéro 14 Lucas Caneda qui, après un coup de pied par-dessus un défenseur de l’UBJ et un sprint puissant vers l’avant, a marqué son troisième essai pour le Sarlat Rugby. 59 points après une autre conversion transformée. 

Stéphane Labrousse, l’entraîneur de Sarlat, décide alors d’effectuer quelques changements au cours des 10 minutes suivantes, afin de donner une chance aux joueurs du banc de jouer et d’éviter les blessures à d’autres joueurs de l’équipe. En commençant par la première ligne, la moitié de la deuxième, et même Serafin Bordoli, en plaçant Louis Boyer à la mêlée, et en changeant Théo Entraygues au poste de N°10. Cela semble toutefois coûter à l’équipe un certain élan, car elle a ensuite eu du mal à marquer. 

Barbezieux Jonzac gagne du terrain, aidé par les pénalités qui s’accumulent pour Sarlat, dont un carton blanc pour Wiehan Hay. Désireux de ne pas se contenter de 3 points sur une pénalité, l’UBJ continue d’aller chercher la touche. 29 minutes après le début de la seconde mi-temps, la stratégie est finalement payante, avec une passe courte sur la touche et une passe rapide en retour pour leur # 1, Brunet, qui marque. 59-14.

La défense de l'Union Barbezieux Jonzac n'a pas pu arrêter Lucas Caneda, le numéro 14 de Sarlat.
Lucas Caneda a marqué le premier et dernier essai du Sarlat Rugby contre l’UBJ

Barbezieux Jonzac semble être sur la bonne voie, mais ils avaient simplement trop de chemin à parcourir, et la défense du Sarlat Rugby n’était pas prête à les laisser marquer facilement. Les dix dernières minutes du match, avec la pression mise et de longs coups de pied de la part des deux équipes, n’ont cependant pas permis de marquer plus de points pour l’une ou l’autre équipe. 

Au coup de sifflet final, de nombreux fans de Sarlat Rugby étaient debout pour applaudir une telle performance contre Barbezieux Jonzac à domicile. Des performances de haut niveau en plus de la victoire de l’équipe B !

Les joueurs de Sarlat Rugby et ceux de l'Union Barbezieux Jonzac partagent un moment de foi et de solidarité
Le rugby, ce n’est pas seulement des victoires et des défaites, c’est aussi la communauté, la solidarité, la foi et le respect.

L’équipe B de Sarat Rugby se rachète avec un bonus contre Barbezieux Jonzac

L’équipe B de Sarlat a fait son apparition sur le terrain juste une heure avant le match des équipes A. Alors que le soleil était contre l’équipe locale, et qu’ils perdaient du terrain à cause des pénalités, Barbezieux manque l’occasion de marquer le premier sur une pénalité à la troisième minute. Sarlat Rugby ouvre le score par la suite avec un élégant coup de pied au-dessus des défenseurs, récupéré par le #14 Jarod Millet qui réussit l’offload pour offrir le ballon au #4 Puyraud pour l’essai ! Quelques instants plus tard, ils marquent un autre essai quand une longue passe et des offloads rapides et précis laissent le #9, Matt Doyle  s’échappe seul pour l’essai. Les deux essais ont été transformé par le n°10 Roman Aleyrangues pour un score de 14 à 0 après seulement 7 minutes de jeu. 

Le numéro 4 du Sarlat Rugby, Bastien Puyraud, fête son essai contre l'UBJ.
#4 Bastien Puyraud et #15 Jarod Millet célèbrent après un essai

Mené par des touches solides et des mauls efficaces, Sarlat Rugby a continué à dominer la première mi-temps, en grande partie grâce au style de jeu réactif et intrépide de Matt Doyle. Vingt-quatre minutes après le début du match, il botte le ballon par-dessus les défenseurs de l’Union Barbezieux Jonzac non pas une fois, mais deux fois, avant de récupérer le ballon pour son deuxième essai. Barbezieux Jonzac, bien que surclassé, n’était pas prêt à se rendre sans se battre. Une phase de jeu intense au bout de 30 minutes leur a permis de trouver une ouverture sur le flanc opposé pour que leur #10 marque, transformé par le #14 pour porter le score à 19 -7 à la mi-temps après que Sarlat ait manqué une pénalité dans les dernières minutes. 

#Le n°9, Matt Doyle, marque un autre essai pour le Sarlat Rugby contre Barbezieux Jonzac
Le numéro 9 de Sarlat, Matt Doyle, a inscrit deux beaux essais lors du match contre Barbezieux Jonzac.

La deuxième mi-temps est encore plus en faveur de Sarlat. Cinq minutes plus tard, l’équipe locale marque et convertit son troisième essai, un doublé pour Puyraud. Un autre essai a suivi quatre minutes plus tard, lorsque Matt Doyle s’infiltre et marque, en le convertissant lui-même, pour donner une avance de 33-7. Les défenseurs de l’UBJ avaient du mal à suivre, et leur attaque avait du mal à marquer contre une défense serrée de Sarlat Rugby. Sarlat a pu marquer un autre essai ; cette fois signé #6 Martin Mazelaygue, qui parvient à plonger dans l’En-but. 

L'équipe B de Sarlat Rugby sur le point de marquer un autre essai, signé #6 Martin Mazelaygue
#6 Martin Mazelaygue sur le point de marquer en recevant le ballon à la sortie du maul.

Bien que le public ait vu certaines erreurs qui avaient coûté la victoire à l’équipe B lors des deux derniers matchs, leur habileté et leur détermination ont été pleinement démontrées. Vingt-six minutes plus tard, le numéro 19 de Sarlat, Filip Perica, évite, esquive et sprinte pour passer devant la moitié de l’équipe de l’UBJ et plonge pour marquer l’essai. Cependant, l’équipe B a commencé à perdre de la vitesse et du terrain dans la dernière ligne droite, avec certains joueurs appelés à se reposer. Cependant, leur emprise sur le jeu n’a commencé à baisser que dans les 10 dernières minutes du match, lorsque le numéro 9 de l’UBJ marque un premier essai, puis un autre contre eux pour porter le score à 45-21. 

#19 Filip Perica marque pour Sarlat après avoir esquivé la moitié de l'équipe de l'UBJ
Filip Perica a marqué un dernier essai pour Sarlat Rugby contre Barbezieux Jonzac

Peut-être pas le match parfait, mais un match où les forces de Sarlat ont plus que compensé leurs faiblesses. En effet, la victoire contre Barbezieux Jonzac a montré l’étendue et la profondeur du talent de l’équipe réserve de Sarlat Rugby. Avec un point de bonus offensif comme cerise sur le gâteau !

« Deux belles victoires bonifiées en 1 et 2  avec de beaux enchaînement avant/trois quarts donc une belle après midi maintenant place à une semaine de récupération avant d’attaquer en Novembre par un derby à Belvès »

Stephane Labrousse, manager de Sarlat Rugby 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin