Sarlat Rugby signe un troisième ligne aile prometteur en vue de la saison 2021-2022.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
La phase amicale de la saison est terminée. Sarlat Rugby compte deux victoires à son actif, mais le vrai test est à venir. Les matchs officiels seront l'occasion de prouver la valeur de son projet, ainsi que le rêve qui se cache derrière l'équipe. Ils seront également l'occasion de mettre en avant de nouveaux talents en devenir comme Jean Laverdet, un jeune troisième ligne aile prometteur qui a signé pour la saison 2021-2022.

Fraîchement formé au rugby de haut niveau, et classé parmi les 100 jeunes rugbymen les plus prometteurs de France, Jean Laverdet est une recrue de choix pour Sarlat Rugby. Ce grand et jeune troisième ligne aile porte les couleurs bleu et noir après avoir été formé à Angoulême et, avant cela, à Brive. Il sera difficile de le rater sur le terrain et compte bien s’y imposer dans les matchs à venir !

Avant que les matchs ne commencent, prenez le temps de faire connaissance avec Jean avant de le voir en action à Madrazes cette saison.

En tant qu’attaquant de grande taille, Jean Laverdet sera difficile à manquer au stade Christian Goumondie.

Un joueur prometteur s’ajoute à la troisième ligne de Sarlat Rugby

À la fin de la saison dernière, Jean Laverdet a reçu un appel. Toute l’année, il s’était préparé à rejoindre l’équipe pro d’Angoulême, travaillant dur pour montrer sa valeur. C’était sa deuxième année dans l’équipe Espoir, mais il rêvait d’une plus grande gloire. C’est Stéphane Labrousse, l’entraîneur de Sarlat Rugby, qui lui a téléphoné pour lui parler du projet de l’équipe.

Ce rêve était de canaliser leur passion et leur longue histoire, d’ajouter une touche de marketing international et d’attirer une équipe de joueurs de haut niveau pour créer une force sur laquelle il faudrait compter sur le terrain. Ce serait une opportunité unique pour Jean Laverdet, qui a été attiré par la structure et l’ambition du projet. Il ne tarde pas à l’accepter.

Jean Laverdet peut également jouer en deuxième ligne, vu ici au cœur du Maul.

Non seulement Sarlat Rugby est un endroit où il peut se faire un nom sur le terrain, mais il y trouve aussi un groupe d’amis qui l’attend. Mike Maniulua, Achille Massignac, et, bien sûr, Jules Chadourne (qui connaît bien le joueur) faisaient déjà sentir leur impact sur le terrain. Maintenant, Jean le fera aussi.

Sarlat Rugby s’enrichit d’un jeune talent avec Jean Laverdet

Du haut de ses 193 cm et de ses cheveux partiellement teints, Jean Laverdet se distingue facilement sur le terrain. Il s’est également distingué, en tant que joueur, lors du premier match amical de la saison du Sarlat Rugby contre Cahors. Auteur de plusieurs alignements et ne voulant pas céder un pouce de terrain, le troisième ligne a été très présent sur le terrain malgré le peu de temps passé avec l’équipe. 

Contre Cahors, Jean Laverdet a trouvé le temps de briller 

Mais ce n’est pas une surprise, il se faisait déjà remarquer bien avant son arrivée à Sarlat. Choisi pour les équipes Espoirs de Brive, puis d’Angoulême, Jean Laverdet était déjà sur une trajectoire clairement ascendante. Il a même été sélectionné pour représenter Ussel au concours régional Pôle Espoir. 

Remarqué pour son talent, son état d’esprit et sa polyvalence sur le terrain, Jean Laverdet a même été identifié comme l’un des athlètes français de rugby à XV en formation. Il a été classé dans le top 100 des joueurs U18, avec d’autres recrues de Sarlat Rugby comme Jules Chadourne

Étant donné l’environnement dans lequel il a été élevé, son talent et sa trajectoire ne sont pas vraiment une surprise. 

Destiné au rugby ? Jean Laverdet a grandi dans ce sport 

Issu d’une famille de rugbymen, Jean Laverdet n’a jamais vraiment envisagé de pratiquer un autre sport. Dès l’âge de 6 ans, il s’entraîne avec le club local de Veyrac, dans le Lot. Passionné par ce sport et la camaraderie qui l’entoure, il est vite décidé de s’investir à fond. 

À 13 ans, il rejoint Tulle, où il joue pendant 3 ans avant de rejoindre Brive. À Brive, Jean Laverdet termine sa formation de rugbyman parmi les meilleurs, d’abord avec les cadets, puis les juniors, et même deux ans de compétition avec l’équipe Espoirs. La vie n’a pourtant pas toujours été parfaite. En 2018, lors de sa première année avec l’équipe Espoir de Brive, une blessure au genou l’a empêché d’être aussi performant. 

Là où cela aurait pu stopper ou cabosser la carrière de d’autres joueurs, Jean Laverdet a relevé le défi. En prenant soin de son corps et en s’entraînant dur, il est revenu en forme et sur le terrain. C’est cette attitude, autant que son talent et son profil, qui fait de lui un excellent candidat pour le Sarlat Rugby. 

Nous sommes impatients de voir plus de ce troisième ligne prometteur dans les saisons à venir !

Le président de Sarlat Rugby, Dom Einhorn, accueille le nouveau troisième ligne Jean Laverdet
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin