Sarlat Rugby signe un deuxième ligne de la Nationale, le Sud-Africain Wiehan Hay

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Sarlat Rugby a presque fini d'annoncer son effectif pour la saison 2021-2022. Les joueurs internationaux côtoient désormais les talents locaux. Mais il y avait encore quelques lacunes flagrantes dans cet effectif, notamment l'absence d'un deuxième ligne. Aujourd'hui, l'équipe est fière d'annoncer l'arrivée de Wiehan Hay, un deuxième ligne sud-africain qui a récemment joué avec Cognac Saint-Jean en division nationale.

Mesurant près de 2 mètres, Wiehan Hay est un joueur incontournable sur le terrain. Recruté en Afrique du Sud au Cognac Saint-Jean il y a 3 saisons, cet imposant deuxième ligne rejoint aujourd’hui Sarlat Rugby. Avec Cognac, il a contribué à la montée en Nationale. Avec Sarlat Rugby, il ira peut-être encore plus loin puisque l’équipe vise la Pro D2 d’ici 5 à 7 ans. 

Comme nous avons été avec de nouveaux joueurs tout au long du printemps et de l’été, nous avons voulu prendre un moment pour le présenter à nos fans et à la communauté.

Wiehan Hay est né avec un ballon de rugby dans les mains… 

Ou du moins, c’est ce que sa mère aime dire. Wiehan s’est mis au rugby très tôt, en regardant les Springboks d’Afrique du Sud et d’autres équipes de haut niveau à la télévision, rêvant de les rejoindre un jour. Dès l’école primaire, il s’est passionné pour ce sport, jouant des matchs pendant la récréation. Mais, contrairement à certains qui laissent ces rêves d’enfant s’évanouir, Wiehan les a poursuivis avec détermination et dynamisme, et c’est ce qui fait les meilleurs joueurs de rugby. 

Bien qu’il ait joué au poste de pilier pendant la majeure partie de ses premières années de rugby avec les Blue Bulls, quand le moment est venu de viser les équipes professionnelles, Wiehan a décidé de passer à la vitesse supérieure. Le rôle de deuxième ligne est mieux adapté à sa taille et le potentiel qu’il offre pour progresser est encore plus grand. Cela signifiait toutefois qu’avant de pouvoir signer en tant que deuxième ligne avec les Sharks pour la Currie Cup U19, il devait adapter sa carrure à ce rôle. Comme pour tout le reste, il a fait appel à sa volonté et est passé de 145 à 123 kilos et était alors prêt à fouler le terrain dans un nouveau rôle.

Wiehan a signé avec les Sharks en 2012 (la même équipe avec laquelle Matt Doyle, un autre joueur de Sarlat Rugby, a remporté la Currie Cup en 2018) et a fait ses débuts avec eux en Vodacom Cup à seulement 21 ans ! En 2014, sa carrière semblait sur la voie parfaite, puisqu’il était titulaire en Currie Cup 2014 pour les Sharks. Dont les 34 premières minutes font partie de ses meilleurs souvenirs sur n’importe quel terrain. Malheureusement, à la 34e minute, il subit une grave blessure à l’épaule, transformant un si merveilleux souvenir en l’un de ses pires. 

Mais si vous avez déjà appris quelque chose sur Wiehan, c’est qu’il est résistant et déterminé. Il s’est donc obstinément remis sur pied et a bientôt fait le pas vers le rugby international dont beaucoup de Sud-Africains rêvent, mais que peu atteignent. 

Wiehan Hay est un joueur déterminé et pas du tout facile à enfermer 

De l’Afrique du Sud à la France, il s’est engagé dans une carrière internationale

Malgré sa blessure qui a mis un frein à ses objectifs en Currie Cup, Wiehan a poussé pour récupérer et revenir au sport qu’il aimait tant. En 2015, Wiehan a signé avec les Pumas, déterminé à avoir plus de temps pour briller sur le terrain. Bien qu’ils ne soient pas aussi renommés que les Sharks, ils ont tout de même participé à la très convoitée Currie Cup. Avec huit matchs de plus à son actif, son pari a été payant. L’année suivante, il rejoint les SWD Eagles pour un parcours encore plus long en Currie Cup. 

C’est en 2018, alors qu’il jouait avec les Eagles, que Wiehan a obtenu la chance dont rêvent de nombreux joueurs sud-africains, mais que peu obtiennent. Un de ses anciens coéquipiers des Sharks, qui jouait en France, a donné le nom de Wiehan à un entraîneur de Cognac St-Jean qui était à la recherche de son propre Bakkies Botha. Wiehan impressionne l’entraîneur et joue presque immédiatement sur des terrains à travers la France en Fédérale 1. A Cognac, il a côtoyé deux autres recrues récentes de Sarlat Rugby : Théo Entraygues et Vincent Pageneau

Après deux saisons intenses et beaucoup d’aide de Wiehan, Cognac St-Jean a obtenu la reconnaissance qu’il méritait comme l’un des meilleurs clubs de Fédérale 1. À la fin de la saison 2019-2020, Cognac a été promu en division Nationale nouvellement créée. Si la saison suivante est quelque peu perturbée par la Covid-19, Wiehan dit avoir tout de même remarqué une amélioration dans la qualité de jeu et de la discipline des équipes – deux traits qu’il retrouvera également à Sarlat Rugby.

Le deuxième ligne Wiehan Hay a considérablement aidé Cognac Saint-Jean lors de sa première saison en Nationale. 

Le deuxième ligne Wiehan Hay rejoint Sarlat Rugby alors que l’équipe vise la montée

Pour un joueur qui pratique de nombreux sports passifs et pensifs pendant son temps libre, comme la pêche ou le golf, omniprésent en Afrique du Sud, Wiehan est une menace puissante sur n’importe quel terrain. Grand, puissant et intrépide, il sait aussi quand il faut être rapide et quand il faut être agressif. Il n’est pas surprenant que Sarlat Rugby ait saisi l’occasion de le joindre à son équipe ambitieuse. 

Wiehan n’a pas hésité à saisir cette opportunité. L’ascension rapide de Sarlat Rugby sera une belle addition à son héritage rugbystique et une chance de mettre ses compétences considérables à profit. Mais ce poste présente également l’avantage de lui permettre d’acquérir des compétences professionnelles concrètes. Comme beaucoup d’autres joueurs, il travaillera en dehors du terrain pour faire progresser le club en plus de jouer. Il pourra ainsi acquérir des compétences professionnelles négociables qui lui seront utiles bien après la fin de sa carrière de joueur. Compte tenu de ses précédentes blessures, Wiehan est toujours conscient de cette possibilité et a plus de raisons que jamais de sécuriser sa vie professionnelle en dehors du terrain. 

Aujourd’hui, Wiehan est impatient de voir le plan de Sarlat Rugby mis en œuvre. Il a également reçu la merveilleuse nouvelle qu’il allait bientôt devenir père. En attendant que sa femme enceinte le rejoigne à Sarlat, Wiehan commence néanmoins à s’habituer à la ville, à la camaraderie de l’équipe et au rythme intense des entraînements. Son arrivée cette semaine tombe à point nommé puisque l’équipe a également fait appel à David Ellis, l’entraîneur de la défense du XV de France, pour mettre en place la défense de l’équipe, dans laquelle Wiehan jouera, sans aucun doute, un rôle clé. 

Cette année sera une année importante pour Wiehan et Sarlat Rugby, et alors que l’équipe continue à prendre forme, nous sommes impatients de voir ce qu’ils seront capables de réaliser ensemble !

Wiehan Hay a déjà rencontré les entraîneurs de Sarlat Rugby, y compris le nouvel entraîneur de la défense David Ellis.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin