Sarlat Rugby continue sur sa lancée et reste en tête du classement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Dans un temps pluvieux, les Bleu et Noir ont réalisé un match plein face au JA Isle (33-50). Sarlat garde la 1ère place au classement. Les frères d’armes d’Ikapote Fono ont arraché une victoire méritée en signant coup sur coup des essais qui ont fait le bonheur des supporters présents. De son côté, l’équipe B s’est inclinée une nouvelle fois lors d’un match haché et dominé par les locaux (19-5).

Pour le compte de la huitième journée du championnat, le stade René Lamarsaude d’Isle a été le théâtre d’une rencontre en feu entre Sarlat Rugby et JA Isle. Si le public sarladais s’est déplacé en masse, comme à son habitude, le beau temps lui n’était pas vraiment au rendez-vous. Comme nous les connaissons, nos joueurs ne se laissent pas déstabiliser par les conditions climatiques et ne ratent jamais l’occasion de redorer le blason à chaque sortie.

Une équipe A en confiance et toujours au rendez-vous !

Il a fait bon vivre ce dimanche à Isle pour les Sarladais ! Les hommes de Stéphane Labrousse ont obtenu une huitième victoire consécutive, avec le bonus offensif, sur le terrain du JA Isle. Ils confortent leur place de leader et continuent de prouver leur puissance au sein de la poule 8 de Fédérale 2. 

Ça a commencé très vite. L’ailier argentin, Lucas Caneda #14, n’a eu besoin que de deux minutes de jeu pour ouvrir le score (Spoiler alerte : ce ne sera pas son seul essai de la partie). Roman Aleyrangues #10 a trouvé le poteau sur la transformation. La réaction des Islois ne va pas tarder. Après un cafouillage défensif, le JA Isle égalise par l’intermédiaire de son ailier. Le n°9 d’Isle percute pareillement le poteau lors de la transformation. 

L’ailier, Lucas Caneda, a été l’auteur d’une démonstration offensive remarquable ce dimanche.

Avec un ballon porté sur 15 mètres, après une touche, les Sarladais développent leur jeu dans les 22 mètres adverses. Nicolas Gal #7 conclut et Aleyrangues transforme (5-12). Il faut dire que c’est un match agréable à regarder, car les deux équipes proposent du beau jeu. Les débats ne s’arrêteront pas là, puisque Caneda inscrit son doublé à la 15e minute (suite à une belle séquence offensive des ¾). 

Malgré un effort défensif remarquable, Sarlat Rugby a encaissé un essai en coin du n°9 islois, qui s’est chargé de transformer en beauté dans la foulée. Le score est de 12-17 à la demi-heure de jeu. Se mettant plusieurs fois à la faute, les joueurs d’Isle subissent une bonne réaction de la part des Bleu et Noir. Luciano Bencivenga #2 vient récompenser les efforts des siens sur un ballon porté. Le numéro 10 Roman se charge de la transformation et porte le score à 12-24 à la pause. 

Nicolas Gal et Luciano Bencivenga ont conclu deux actions qui ont récompensé le travail de toute l’équipe.  

Une deuxième mi-temps pour confirmer face à un JA Isle bien en place

D’entrée de jeu et grâce à une action bien menée, Lucas Caneda s’octroie le triplé sur un essai en coin (12-29). Sur une touche étonnement jouée, c’est Dato Okriashvili #3 qui se place en renard des surfaces et inscrit un nouvel essai pour les Bleu et Noir. La transformation est réussie par Aleyrangues (12-36 à la 46e minute). Pendant les minutes qui suivent, Sarlat effectue de nombreux gestes de grande classe qui ne sont malheureusement pas récompensés. Le JA Isle signe un essai de pénalité, suite à un sauvetage d’Eroni Tuwai #13 jugé comme un anti jeu par l’arbitrage. Le fidjien écope alors d’un carton jaune (19-36). Directement après, Aleyrangues intercepte dans les 22 mètres adverses et aplatit le ballon au milieu des poteaux – avant de s’occuper lui-même de la transformation. Le score est de 19-43, à 20 minutes du terme de la partie. 

Nous avons eu droit à une master classe de Roman Aleyrangues pour sa première titularisation de la saison.

Comme face à Belvès, Stéphane Labrousse opère des changements dans sa première ligne, avec l’entrée de Jordan Belle, Achraf Ben Hammouda et Jules Chadourne à la 59e minute. Sauf qu’à cause d’une carence de première ligne de la part du JA Isle, les mêlées sont simulées. Chose dont Isle arrive directement à profiter, en effectuant parfaitement leur lancement et en aplatissant une nouvelle fois en coin. La transformation est bien exécutée par le n°9 islois (26-43). 

L’entrée de Serafin Bordoli #21 et de Cyril Carrière #22, à la place d’Aleyrangues et de Paea #12, donne un nouveau souffle à l’équipe. Un nouveau ballon porté, conclut par Jules Chadourne #16, permet à Sarlat de prendre de l’air et de se détacher dans cette rencontre à haute intensité. Bordoli transforme avec brio à la 75e minute, après un accrochage qui valut un rouge au demi-de-mêlée du JA Isle. Le deuxième ligne Sarladais, Wiehan Hay, prend simplement un carton jaune pour sa part. 

Motivés, les joueurs de Sarlat Rugby ont tenu bon jusqu’à la fin. 

Isle finit le match sur un essai avec un ballon porté, malgré la bonne défense de Sarlat. Avec cette victoire de 33-50, les protégés de Stéphane Labrousse frappent fort, au moment où les Islois continuent de sombrer au classement, malgré une bonne prestation et de bonnes intentions de leur part. 

Défaite de l’équipe B face à un adversaire de taille, la réserve du JA Isle.  

Le choc des équipes réserves a débuté à 13h30 avec notamment une tribune relativement vide. L’équipe B de Sarlat Rugby, qui a concédé une défaite à Belvès, veut se relancer face à une forte équipe réserve d’Isle (classée deuxième de la poule). Avec un début de match subi, de nombreux plaquages manqués et uniquement des séquences défensives, on ne peut pas dire que les Sarladais ont bien entamé leur rencontre. 

L’équipe d’Isle a marqué son premier essai à la 10e minute, suite à un bel effort de son numéro 10, qui a transformé dans la foulée. Trois minutes plus tard, le n°12 d’Isle a réalisé une triple sautée pour trouver son ailier – qui résiste au plaquage et aplatit en coin. 12-0 à la 13e minute, alors qu’Isle manque la transformation. 

Malgré les deux essais d’Isle, le match des réserves a connu vingt premières minutes de jeu haché. Le meneur de jeu de Sarlat, Romain Bastiat, a reçu un carton blanc, tandis que celui du JA Isle donnait du fil à retordre aux Bleu et Noir. Il a d’ailleurs profité d’un vide défensif sarladais pour placer un coup de pied transversal en direction du numéro 11 islois, qui marque au milieu des poteaux. Le score se porte alors à 19-0 à la 23e minute. 

La suite de la première manche sera caractérisée par des phases offensives non concluantes des deux côtés, mais aussi des cartons de part et d’autre – dont un jaune pour Bastiat à la 37ème minute. Le score n’a pas évolué quant à lui. Frustrant pour les coéquipiers d’Emmanuel Dupont-Butez.

Tom Pinta-Tourret et Emmanuel Dupont-Butez ont longuement essayé de faire la différence, mais sans succès.

Les sarladais devaient se remobiliser après la pause

La physionomie de la rencontre n’a pas forcément changé en début de second acte. Les sarladais se sont mis de nombreuses fois à la faute, pas aidés par les conditions climatiques de plus en plus compliquées depuis la reprise. Ils n’ont encaissé néanmoins aucun point, notamment dû à un échec au pied du numéro 10 islois. 

Les Bleu et Noir restent dominés, mais comptent sur les nombreuses maladresses d’Isle pour récupérer le ballon. Ce n’est qu’à la 61e que vient la réaction des sarladais. Ces derniers marquent grâce à un ballon porté et bien maîtrisé, après une touche à 5 mètres. Les joueurs de Sarlat Rugby poussent fort pendant le dernier quart d’heure pour essayer de combler leur retard, mais en vain. Le score final restera à 19-5.

Les joueurs de la B ont montré beaucoup de personnalité en deuxième période, mais cela n’a pas suffit pour revenir au score. 

Venez supporter Sarlat Rugby lors de son prochain match à domicile contre Rochefort ! 

La fête sera au rendez-vous au stade Christian Goumondie, avec la Bande de copains pour l’ambiance. Le repas du midi sera composé d’une Mique, Petit Salé et Pâtisserie. 

Réservez vos places dès maintenant au 06 78 81 07 15. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin