Sarlat revient de Surgères avec des victoires hautes en couleurs

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Une brume froide a atténué le bruit au stade JB Filippi ce dimanche pour le deuxième match de l'année. Sarlat Rugby était à Surgères pour le match retour, et a réussi à gagner une fois de plus avec le bonus offensif après une première mi-temps vraiment unilatérale. L'équipe B de Sarlat Rugby jouait pour la première fois depuis plus d'un mois, et alors que les choses semblaient compliquées au début, ils ont réussi à arracher une victoire correcte.

Ce dimanche, Sarlat Rugby a fait son déplacement le plus loin cette saison, jusqu’à Surgères, pour son deuxième match de 2022. Avec un début de match difficile la semaine dernière et une victoire éclatante contre le SC Surgères au match aller, personne ne savait à quoi s’attendre sur le terrain. De plus, l’équipe B a enfin pu rejouer après plus d’un mois. S’ils ont eu un départ assez timide, ils se sont avérés difficiles à arrêter !

Le Sarlat Rugby et le SC Surgérien s'affrontent dans une mêlée sous la brume.
La brume et le froid ont donné une ambiance unique au stade JB Filippi dimanche.

Sarlat Rugby domine la première mi-temps dans la brume 

Ayant grimpé dans le bus pour Surgères avant 7 heures du matin, les joueurs du Sarlat Rugby n’auraient pas pu être blâmés d’être un peu lents sur le terrain. Mais rien ne pouvait les arrêter car ils ont pris un départ explosif. 

Poussant le SC Surgères à reculer rapidement, le numéro 9 de Sarlat Rugby, Théo Entraygues, était rapidement à portée de main pour ouvrir le score sur une pénalité. 0 – 3 en moins de deux minutes. Le rythme se poursuit pour l’équipe visiteuse qui repart à l’offensive et cherche une ouverture. Lucas Caneda (#14) en a trouvé une en coin à peine 6 minutes après le début du match. 0 – 10 après la transformation réussie.

Le SC Surgérien a tenté de se reprendre, mais le ballon et le jeu ont rapidement échappé à leur contrôle. Deux minutes plus tard, c’était au tour du #7 Nicolas Gal de marquer pour Sarlat Rugby. Dix minutes plus tard,  les laitiers ont essayé d’arrêter un essai, mais celui-ci a été accordé comme un essai de pénalité à Sarlat Rugby, et ils ont subi un autre essai rapide de Lucas Caneda, son deuxième de la soirée. Bien qu’un seul des trois essais ait été transformé avec succès, les visiteurs menaient déjà 0 à 27. 

Les joueurs du Sarlat Rugby félicitent Nicolas Gal après son but contre le SC Surgérien.
Le travail d’équipe a été au cœur de l’incroyable performance offensive du Sarlat Rugby ce dimanche.

Sarlat Rugby ne montrait aucun signe de ralentissement non plus, profitant des pénalités pour se déplacer en douceur vers les lignes de sortie, et saisissant chaque opportunité sur le terrain. Cette fois, ils ont cherché l’autre aile, donnant au numéro 11 Eroni Tuwai une chance de marquer. 0 – 34. Vingt-six minutes après le début du match, alors que le SC Surgérien avait des difficultés à contenir l’attaque de Sarlat Rugby, Lucas Caneda a marqué son troisième essai du match. 0 – 41, Théo Entraygues ayant une fois de plus réussi le coup de pied de transformation. 

Finalement, le SC Surgérien semble trouver son équilibre sur son terrain. Mais pas avant qu’Ikapote Fono n’ait marqué un autre essai pour Sarlat Rugby, portant le score à un stupéfiant 0 – 48. L’équipe locale, cependant, cède moins facilement du terrain et le jeu se réchauffe. Avant le coup de sifflet de la mi-temps, Lucas Caneda et Théo Faucher (7e) ont reçu des cartons jaunes, donnant à l’équipe locale une lueur d’espoir pour un retour en deuxième mi-temps.

Eroni Tuwai a marqué deux des dix essais du Sarlat Rugby, dimanche à Surgères.
Un guerrier dans la brume

Le SC Surgérien se bat pour se racheter contre le Sarlat Rugby en deuxième mi-temps 


Temporairement privé de deux joueurs, Sarlat Rugby a commencé la seconde période avec un désavantage important, mais une avance encore plus importante au tableau d’affichage. Cependant, le SC Surgérien avait clairement trouvé son second souffle, ou peut-être son premier, dans les vestiaires. Ils sont revenus sur le terrain déterminés, et ont rapidement profité de leur supériorité numérique, marquant un essai dans les 5 premières minutes de jeu. Bordes a trouvé le coin après un joli coup de pied par-dessus les défenseurs par Lamotte. 

Trois minutes plus tard, l’équipe locale a prouvé que son essai n’était pas un accident, Lamottes marquant cette fois-ci alors que la défense du Sarlat Rugby n’a pas réussi à faire tomber le joueur en rouge. Réduisant légèrement l’écart à 10 – 48 après seulement 7 minutes de jeu. Leur incapacité à convertir les coups de pied, cependant, leur coûtait des points précieux.

Sentant le changement de dynamique, l’entraîneur du Sarlat Rugby, Stéphane Labrousse, a commencé à effectuer quelques remplacements sur le terrain. Loin de renforcer l’équipe visiteuse, l’arrivée de nouveaux joueurs et la perte de certains éléments clés semblent perturber davantage les lignes bleu et noir. Le jeu ralentit, coincé désormais entre la défense de Surgères, plus confiante, et l’attaque de Sarlat, en difficulté.

Ce sont les locaux qui ont été les premiers à trouver une ouverture dans les lignes déstabilisées de Sarlat. Ils obtiennent un essai de pénalité à 20 minutes de la fin. Ce revirement surprenant a certainement contribué à faire monter la tension dans le public. L’équipe locale parviendra-t-elle à remonter la pente ? Certainement, selon certains dans le public, dont l’excitation était considérable lors de l’inception spectaculaire et de l’essai de Surgères moins de dix minutes plus tard ! 24 – 48 mais le chemin à parcourir était encore long.

Malheureusement, leur élan commençait à s’essouffler, et l’équipe de Sarlat Rugby commençait à se mettre en place avec moins d’erreurs et un jeu plus fluide à nouveau. Avec la brume qui s’épaississait sur le terrain, les visiteurs ont enfin trouvé une ouverture, et Théo Faucher a porté le ballon pour l’essai. 24 – 53. 

Avec à peine dix minutes à jouer, les supporters de Sarlat Rugby qui ont bravé la distance et le froid pour venir au match ont une fois de plus eu le plaisir de voir leur équipe en pleine action. A cinq minutes de la fin, une passe de Lucas Canéda à Serafin Bordoli (#15) a permis d’inscrire un autre essai, avec la transformation de Roman Aleyrangues, portant le score à 24 – 60. La marée bleu et noir revenait et, malgré les efforts vaillants de Surgères, ils ne pouvaient pas empêcher Eroni Tuwai d’inscrire son deuxième essai, en même temps le dixième  de Sarlat Rugby, du match. 

Ludovic Pérusin, l'entraîneur de l'attaque du Sarlat Rugby a pu voir ses arrières en action !
L’entraîneur adjoint de Sarlat Rugby , Ludovic Pérusin, a reçu un cadeau très spécial pour son anniversaire cette année : Dix essais !

Sur un score final de 24 – 67, il n’y avait aucun doute dans l’esprit de ceux qui regardaient qui seraient les vainqueurs du jour. Le retour en deuxième mi-temps de l’équipe locale a certainement prouvé que le SC Surgérien n’était pas à négliger dans la compétition, et a rendu la victoire encore plus importante pour le Sarlat Rugby. 

Surtout après le match de l’équipe B beaucoup plus serré et tendu plus tôt dans l’après-midi.

L’équipe B de Sarlat Rugby a eu du mal mais s’est repris contre le SC Surgérien

Si le match de l’équipe A a été unilatéral pendant la majeure partie de la durée, le contraste était frappant avec le match de l’équipe B plus tôt dans la journée. Là, les réserves du Sarlat Rugby, qui n’avaient pas joué depuis plus d’un mois, ont lutté au coude à coude avec le SC Surgérien pendant la majeure partie du match. 

La première mi-temps a été presque égale, sans que l’une ou l’autre équipe ne prenne l’avantage. Du côté du Sarlat Rugby, les visiteurs ont réussi à ouvrir le score avec un essai de Dorian Peyrou sur un break de Jarod Millet. Par contre, ils n’ont réussi à marquer qu’un seul autre essai durant le reste de la première mi-temps, cette fois par Filip Perica, un joueur de l’équipe B qui avait été absent une grande partie de la première partie de saison en raison des blessures et des engagements internationaux.

Filip Perica de Sarlat Rugby a marqué contre l'équipe B du SC Surgérien, dimanche.
Filip Perica a marqué pour les réserves du Sarlat Rugby dans une première mi-temps serrée

Du côté de l’équipe locale, bien qu’elle n’ait pas réussi autant d’essais, le SC Surgérien a profité d’erreurs et de pénalités pour marquer deux fois avec des coups de pied au but. Avec leur essai en première mi-temps sur une forte poussée, et sa confirmation, ces six points signifiaient que les réserves du SC de Surgères avaient l’avantage à la mi-temps. 13-12. 

La deuxième mi-temps a mieux commencé pour l’équipe visiteuse, qui a commencé à trouver son élan et le n°9 Matt Doyle a inscrit un essai impressionnant quelques minutes après le début du match. Malheureusement, leur avance ne durera pas longtemps car un joueur de Surgères s’échappera quelques minutes plus tard pour marquer un essai alors confirmé. 20-17 avec l’équipe locale à nouveau en tête. 

Sarlat Rugby obtient un nouvel essai grâce à Maxime Fontenay qui passe les lignes de Surgères.
Maxime Fontenay a contribué à faire pencher la balance en faveur de Sarlat en seconde période du match B

La lutte continue, les deux équipes se disputant la possession du ballon et les positions sur le terrain. Un peu moins de 20 minutes après le début de la seconde période, c’est le Sarlat Rugby qui a triomphé, avec d’abord un essai élégant de Maxime Fontenay suivi d’une transformation et, quelques minutes plus tard, une pénalité marquée par Matt Doyle. 20 -27.

La marée des Bleu et Noir commençait à monter. Dix minutes plus tard, Filip Perica marque à nouveau, mais la transformation est manquée. Les joueurs du SC Surgérien étaient visiblement secoués car, deux minutes plus tard, près de six d’entre eux ne pouvaient pas arrêter une belle percée du pilier du Sarlat Rugby, Bastien Puyraud. Il marque l’essai, et la transformation réussie a porté le score à 20 – 34. 

Le SC Surgéres n'a pas pu empêcher le pilier du Sarlat Rugby Bastien Puyraud de marquer.
Bastient Puyraud montre à quel point il est difficile d’arrêter un pilier quand il est en marche !

Mais les réservistes du SC Surgérien n’ont pas voulu se laisser faire et leurs efforts ont payé dans les derniers instants, avec un nouvel essai. 27 – 34 pour le score final. Une victoire nette, mais guère solide, pour l’équipe B. Les fans peuvent encore espérer des performances encore plus fortes de la part de l’équipe – comme celles vues dans les moments lumineux dans la brume aujourd’hui – alors qu’ils retrouvent leur rythme et leur cohésion en cette nouvelle année.

Les équipes de Sarlat Rugby pour les matchs des équipes A et B contre le SC Surgérien :

L’équipe A de Sarlat Rugby A contre le SC Surgérien.
Composition de l’équipe B pour Sarlat Rugby contre le SC Surgèrien
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin