Roman Aleyrangues : Qui est ce nouveau demi d’ouverture qui débarque à Madrazes ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Alors que les premiers matchs de l'avant-saison approchent à grands pas, Sarlat Rugby finalise son effectif pour la saison à venir. La montée en puissance de l'équipe est en jeu, et l'équipe ajoute un autre joueur de division supérieure à sa liste pour relever le défi. Fin stratège, le demi d'ouverture Roman Aleyrangues est habile, rapide avec le ballon. Roman apportera à la fois du flair et de la finesse, des compétences qu'il a acquises lors de son ascension rapide dans les rangs de la Fédérale 1.

Dans un peu plus d’un mois, le 14 août, Sarlat Rugby recevra St Yrieix pour le premier match amical de pré-saison. Ce premier test de l’effectif croissant de Sarlat Rugby sera un indicateur important des forces de l’équipe, ainsi qu’une occasion de corriger les faiblesses. Parmi les nombreux nouveaux joueurs qui entreront sur le terrain, il y aura Roman Aleyrangues, la dernière recrue de Sarlat Rugby.

Roman est un jeune demi d’ouverture talentueux qui a gravi les échelons du rugby de Fédérale 1 français. Naturellement rapide d’esprit et de corps, il est le dernier joueur à avoir rejoint l’aventure de Sarlat Rugby. Avant de le voir en action le mois prochain, découvrez son histoire, ce qu’il peut apporter à l’équipe, et pourquoi il a choisi le maillot de Sarlat Rugby. 

Roman Aleyrangues, un joueur qui défie les attentes

L’histoire du rugby de Roman a commencé lorsque son père l’a amené à l’équipe locale de Mauguio. Cependant, Roman ne faisait que suivre le mouvement ; son frère aîné était la raison du voyage. Malgré un gabarit plus petit que celui de son frère, Roman a voulu prouver qu’il était tout aussi capable. Contre toute attente, le petit garçon, plus calme et réservé, a découvert un véritable amour pour ce sport. 

Au rugby, Roman a découvert une passion et une affinité naturelle pour le mouvement. Il en est venu à aimer les éclats de vitesse et les esquives étroites qui l’aideront plus tard à se distinguer comme un solide défenseur latéral. Il n’est pas étonnant qu’il soit recruté par la grande école sportive de Montpellier Hérault Rugby, où il sera deux fois finaliste de l’UNSS !

C’est également à cette époque qu’il est choisi pour l’équipe du Languedoc lors des sélections nationales en 2013. Une compétition que cette équipe allait remporter, laissant une impression nette au jeune joueur, et le goût de la victoire. Bien que le fait de marquer et de gagner soit toujours un tirage au sort, il a également été conquis par les amitiés et les liens tissés entre les joueurs sur et en dehors du terrain.

Néanmoins, Roman n’avait pas négligé son potentiel académique. Son programme d’études de plus en plus rigoureux a exigé qu’il prenne une année sabbatique pour essayer de terminer le cursus Math Sup et Math Spé. Mais à peine terminé, Roman est de retour sur le terrain, recruté par Agde pour son équipe de Fédérale 1 B à seulement 19 ans. Oh, et qui d’autre était là ? Son frère. Roman ne s’est pas laissé distancer d’un iota. Loin de là !

Roman Aleyranges est devenu un meneur de jeu hors pair !

Un joueur rapide pour une ascension toute aussi rapide en Fédérale 1

Après seulement un an à jouer dans l’équipe B d’Agde en Fédérale 1, Roman a été promu à l’équipe senior. Ambitieux, habile et tactique sur le terrain, il était un choix naturel pour concourir au plus haut niveau pour son équipe. Sa rapidité sur le terrain n’est pas passée inaperçue. Cependant, d’autres équipes avaient l’œil sur son talent. 

À la fin de cette première année, Roman a ajouté une compétence remarquable du coup de pied à sa palette technique. Nîmes, une autre équipe de Fédérale 1 qui avait l’œil sur le jeune ouvreur prometteur, l’a signé pour deux saisons. Des saisons fortes pour l’équipe et le joueur, puisque Roman sera nommé (plusieurs fois) homme du match pour ses performances sur le terrain. 

Marqueur d’essais, ayant le goût de franchir les lignes adverses, Roman Aleyrangues a brillé avec Nîmes. Joueur explosif qui sait faire preuve de vitesse au bon moment, Roman a appliqué cette même intrépidité à sa carrière. Il signe l’année suivante avec Mâcon, après que son entraîneur l’ait repéré pour lui avoir fait « beaucoup de mal » lors du match d’élimination du championnat contre Nîmes. Par ailleurs, l’effectif de Mâcon comptait parmi ses rangs l’actuel joueur de Sarlat Rugby, Hemani Paea, lors de cette confrontation.

L’an dernier, Roman est recruté par Blagnac, accédant enfin à un niveau encore plus élevé : la Division Nationale. Malheureusement, entre la pandémie de Covid-19 et une blessure relativement grave, Roman n’a pas eu la saison glorieuse qu’il espérait. Cette combinaison lui a rappelé la nature imprévisible de l’avenir de tout athlète. Roman s’est donc mis en quête d’une opportunité où il pourrait grandir et briller non seulement sur le terrain, mais aussi en dehors. 

Extraits des années de Fédérale 1 de Roman Aleyrangues et interview de Sarlat Rugby

Roman Aleyrangues fait un choix intelligent : Sarlat Rugby

Sarlat Rugby pouvait offrir deux attraits à un joueur talentueux comme Roman Aleyrangues. Premièrement, il aurait la chance de faire partie d’un parcours épique d’outsiders : L’équipe ayant pour objectif de grimper le plus haut possible. Ses talents de buteur, sa vitesse et son sens de la stratégie seraient alors tous mis à contribution. Pourtant, ce n’est pas tout ce que l’équipe peut offrir. 

Contrairement à la plupart des équipes de son niveau, Sarlat Rugby avait un plan clair et net de professionnalisation, avec l’équipe senior en tête. Une des pièces de ce puzzle était d’offrir aux joueurs une chance de travailler dans la structure et l’avancement du club lui-même. En leur trouvant des emplois dans le monde du marketing sportif et de la communication, notamment auprès de certaines des startups qui les ont aidés à réaliser cette impressionnante ascension : des startups comme ChallengerX

Pour un joueur comme Roman, c’est une opportunité unique. Il a le cerveau pour réussir aussi bien en dehors du terrain qu’avec le ballon, mais il lui fallait un endroit pour le montrer. Sarlat Rugby offre aux joueurs une chance de le faire, tout en acquérant des compétences essentielles en matière de commerce, de communication, de marketing et d’autres outils indispensables pour réussir au 21e siècle. Cela signifie également que l’avenir du club, ainsi que son identité et sa trajectoire, sont entre les mains des joueurs. 

Des joueurs comme Roman Aleyrangues, qui sont motivés, ambitieux et talentueux, ne perdront pas de temps pour le montrer sur et en dehors du terrain, ce que nous verrons sans aucun doute, dès le match amical contre St Yrieix le 14 août. Nous sommes impatients ! 

Qu’il s’agisse de frapper, de passer ou de courir, Roman aidera Sarlat Rugby significativement dans la saison à venir.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin