Lucas Cousin, un trois-quarts centre de Fédérale 1 pour garnir les rangs de Sarlat Rugby

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Lucas Cousin est la septième recrue de Sarlat Rugby pour la saison 2021-2022. Lucas est un puissant trois-quarts centre qui a joué un rôle essentiel pour amener de nombreux clubs français en haut de leur division. Familier de la région et de l'entraîneur depuis sa saison épique avec Trélissac, il a déjà des amis dans l'équipe et a hâte de s'en faire de nouveaux alors que le club ambitieux relève le défi d’atteindre rapidement les divisions supérieures !

La première étape de la montée de Sarlat Rugby en Pro D2 sera de gagner en Fédérale 2 et d’atteindre la division Fédérale 1. Qui de mieux pour renforcer l’équipe qu’un joueur qui a emmené plusieurs équipes en finale et demi-finale de Fédérale 1 ? C’est le cas de Lucas Cousin qui a brillé dans plusieurs clubs français. Ce trois-quarts centre est prêt à aller plus loin et attend avec impatience de franchir division après division avec Sarlat Rugby. 

Une formation de haut niveau pour un jeune joueur français prometteur

Lucas Cousin a développé une passion pour le rugby très tôt, en jouant avec ses amis dès l’âge de 6 ans à Bailleul dans le nord de la France. Animé par un fort sentiment de fraternité avec ses amis et coéquipiers, Lucas s’est plongé dans l’atmosphère compétitive du rugby chaque année qui passait. Sa passion a porté ses fruits, puisqu’il a été sélectionné pour le prestigieux programme de rugby pour jeunes de Lille.

Lucas Cousin s’est rapidement imposé comme un centre puissant et un leader, devenant le capitaine de chaque équipe de rugby junior de Lille. Au cours de sa dernière année à Lille, il a saisi une autre opportunité unique : s’entraîner avec la Melbourne Rebels Academy en Australie. En plus d’être une formidable opportunité d’apprentissage, Lucas dit que cela l’a aidé à progresser en tant que joueur et à découvrir le monde du rugby au sens large.

Il a été assez humble pour ne pas mentionner le fait que, pendant cette période, il a remporté le championnat de la Victorian Rugby Union avec les Melbourne Harlequins, et a été demi-finaliste pour le Super Rugby U20. Au lieu de cela, Lucas a parlé des liens d’amitié, des opportunités d’apprentissage et des merveilleux souvenirs créés sur et en dehors du terrain. 

Lucas Cousin n’a jamais cessé de s’entraîner pour toujours jouer à son meilleur niveau

Lucas Cousin : Un trois-quarts centre qui n’a pas peur des défis

Lorsque Lucas revient à Lille, le club est en proie à de sérieuses difficultés financières, il décide donc de changer d’équipe. Il a trouvé un accueil chaleureux au programme de formation d’Albi. Cette équipe de Pro D2 était l’endroit idéal pour continuer à apprendre, et Lucas s’y est épanoui entre 2015 et 2017. Non seulement il a participé à plus de 50 matchs avec leur équipe Espoir au cours de ces deux années, mais il a également eu la chance de concourir avec l’équipe pro dans une poignée de matchs amicaux et officiels de Pro D2. 

Avec un CV aussi impressionnant, il n’est pas surprenant qu’un club ambitieux se soit rapidement attaché à Lucas. Le club de Fédérale 1 de Trélissac visait un titre de champion, et Lucas est devenu un élément clé de leur stratégie et de leur dynamique. Il a relevé le défi avec grâce, en étant titulaire lors de 23 des 24 matchs de la saison 2017-2018. Ce fut une saison glorieuse au cours de laquelle ils ont remporté tous leurs matchs à domicile et la plupart de leurs matchs à l’extérieur, allant jusqu’à la finale de la Fédérale 1. 

Lucas a déclaré que cet exploit, et le fort travail d’équipe nécessaire pour y parvenir, était son meilleur souvenir de ses années de rugby. Malheureusement, c’est aussi l’un de ses pires souvenirs, car ils ont perdu, manquant de peu le trophée Jean Pratt. C’est également au cours de cette saison que Lucas a travaillé pour la première fois avec l’entraîneur Stéphane Labrousse. Stéphane n’a pas oublié le défenseur têtu et acharné qu’il est et l’a rappelé cette année pour l’aider à monter un projet encore plus ambitieux : Sarlat Rugby. 

“J’avais contacté alors qu’il était Espoir à Albi. À Trélissac, il a fait une superbe saison avec une Finale du Championnat de France de fédérale 1 à la clé. J’ai toujours gardé de bons contacts avec lui. C’est un féru de musculation et de rugby avec un gabarit de 3ème ligne. Je n’ai aucun doute sur son intégration dans le Moule Sarladais : son état d’esprit est irréprochable”  ~ Stéphane Labrousse

En attendant, après la saison responsabilisante avec Trélissac, Lucas n’a cessé de chercher de nouveaux défis. En 2018-2019, il a joué avec une autre équipe de Fédérale 1, Chambéry, qui a été demi-finaliste du Trophée Yves du Manoir. Si sa dernière saison à l’Olympique Marcquois Rugby a été écourtée par la pandémie, il est désormais impatient de revenir sur le terrain, de relever un nouveau défi et de se faire des amis en cours de route. 

Lucas peut faire tomber presque n’importe qui, mais pas n’importe qui peut le faire tomber !

Lucas Cousin peut relever le défi de Sarlat Rugby 

Ayant déjà vu le puissant trois-quarts centre en action auparavant, Stéphane Labrousse savait qu’il le voulait pour le projet Sarlat Rugby. Il n’a pas été difficile de le convaincre non plus, comme le dit Lucas « c’est un projet ambitieux qui donne envie de grimper, et ça se voit qu’ils n’ont pas peur de le montrer. »

Lucas est un adepte du Crossfit depuis quelques années maintenant, ce qui l’aide à rester en pleine forme physique. Il a partagé qu’il est sincèrement impatient de retourner dans la région dont il est tombé amoureux lorsqu’il jouait pour Trélissac, en particulier pour la bonne nourriture locale. À ce propos, il a ajouté qu’il devrait faire attention à ne pas faire d’excès. 

En revanche, il n’a pas l’intention de se retenir lorsqu’il s’agira de se faire des amis et de créer des liens avec l’équipe. Il a insisté sur le fait que ce processus sera au cœur de l’exploitation du plein potentiel de l’impressionnante liste de joueurs du Sarlat Rugby

Après tout, c’est ce qu’il attend le plus de ce nouveau défi. Retrouver de vieux amis, s’en faire de nouveaux, puis vivre des moments extraordinaires ensemble en savourant chaque victoire dans leur ascension vers le sommet de leur division et au-delà !

Un grand accueil de Sarlat Rugby à son nouveau ¾ centre, Lucas Cousin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin