Formé à Sarlat, Alessio Avella revient pour rejoindre l’équipe de rugby

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
La ville de Sarlat est confrontée au même problème que de nombreuses petites villes : ses meilleurs éléments partent pour des opportunités dans les grandes villes, loin de chez eux. Mais parfois, si on leur offre la bonne opportunité, certains peuvent être incités à revenir. C'est le cas d'Alessio Avella, qui a été formé à l'école de rugby de Sarlat, et qui, bien qu'il soit parti, revient, séduit par le projet ambitieux de Sarlat Rugby. 

Ces dernières années, Sarlat a connu des problèmes d’exil de jeunes rugbymen prometteurs formés dans la ville et récupérés par d’autres clubs à l’affût de talents. Beaucoup d’entre eux ont choisi de ne pas rester et de partir vers d’autres horizons plus excitants. Cela fait écho à la lutte des petits villages pour garder les jeunes talents dans n’importe quel domaine. Mais, au moins pour le rugby, un vent du changement est dans l’atmosphère, comme peut en témoigner la dernière recrue de Sarlat Rugby, Alessio Avella. 

Jeune, plein d’énergie et de bonne humeur, Alessio s’est assis pour partager son histoire avec nous, et maintenant nous la partageons avec vous, du moins ceux qui ne le connaissent pas.

Le voyage d’Alessio Avella a commencé à deux pâtés de maison : 

Né à Vézac, à moins d’une demi-heure du centre historique de Sarlat, Alessio a été imprégné de la riche culture du rugby de la région. Sans surprise, il a commencé à jouer très tôt, à 6 ans, juste de l’autre côté de la Dordogne, avec Cénac. Bien qu’il apprécie ce sport, il n’a pas encore de « déclic » et il en teste plusieurs autres au cours de son enfance, mais il devient de plus en plus évident qu’il est destiné au rugby. 

À 12 ans, attiré par ses amis et son physique de plus en plus imposant, Alessio Avella reprend le ballon ovale. Cette fois dans la grande école de rugby de Sarlat. Gérée par le Club Athlétique Sarlat Périgord Noir (CASPN), l’école est depuis longtemps une institution dans la ville, transmettant des valeurs et forgeant des amitiés. Brutal mais aussi bon vivant, Alessio s’intègre parfaitement à la camaraderie des jeunes joueurs. 

Déjà, sa taille et sa force le poussent vers le rôle de pilier, une position qu’il adore pour son rôle central, bien que pas toujours glamour, sur le terrain. Il a également découvert que ses capacités naturelles et les compétences qu’il a acquises à Sarlat lui ont ouvert de nouveaux horizons dans le sport. 

Au poste de pilier, Alessio Avella n’aura peut-être pas toujours la gloire, mais il sera essentiel à chaque victoire. 

Un parcours de rugby qui entraîne Alessio loin de ses origines sarladaises

À 14 ans, le potentiel d’Alessio Avella était déjà remarquable. Il est accepté dans le programme de rugby d’Agen et joue avec eux pendant deux années exceptionnelles. A seulement 16 ans, lors de sa deuxième saison avec eux, il est sélectionné pour l’équipe de Dordogne du Lot et Garonne, une équipe qui est allée jusqu’en finale du championnat de France ! 

Alessio se souvient de cette volonté d’exceller en tant qu’équipe et en tant que joueur comme le meilleur souvenir de sa carrière. Des souvenirs quelque peu ternis par leur défaite, en finale, contre Béziers. C’était certainement un point d’orgue à son passage à Agen, mais qui l’a aussi laissé nostalgique de ce sentiment d’être uni en tant qu’équipe derrière un objectif commun. De retour à Sarlat cette année-là, il n’a pas trouvé cette étincelle, et est donc reparti de nouveau, cette fois pour Aurillac. 

Alessio rejoint l’équipe des juniors d’Aurillac, dont les seniors évoluent en Pro D2. C’était une belle opportunité d’apprentissage, ou l’aurait été, si la Covid n’avait pas interféré autant dans la saison. Alessio avait également d’autres facteurs à prendre en compte, et tant sa famille restée au pays que la possibilité d’étudier plus sérieusement l’ont amené à envisager un retour dans la région. C’est alors qu’Alessio Avella a entendu parler pour la première fois de Sarlat Rugby. 

Le plan ambitieux de Sarlat Rugby attire Alessio Avella

En entendant parler de la nouvelle direction prise par Sarlat Rugby, Alessio a rapidement été attiré par le projet. Non seulement il avait la possibilité de jouer près de chez lui, mais aussi de poursuivre ses études à l’université voisine de Brive. Mais surtout, le club lui offre la possibilité de faire à nouveau partie d’un projet ambitieux et audacieux. Fort, Alessio se décrit comme un joueur plus puissant que fin. Il n’y est jamais allé de main morte sur le terrain, et a même aidé l’équipe B de Sarlat Rugby à gagner son premier match amical de la saison !

Alessio Avella célèbre l’essai décisif avec l’équipe B de Sarlat Rugby contre Cahors. 

Le retour d’Alessio Avella, parmi plusieurs joueurs formés à Sarlat et d’autres joueurs du Périgord, au sein du club local, est le signe que les ambitions et les efforts de l’équipe commencent à porter leurs fruits. La communication de qualité et le recrutement de haut niveau du Sarlat Rugby ont créé une équipe qui attire les joueurs. Comme le démontre le choix d’Alessio, la chance de construire ensemble quelque chose de plus grand que soi est difficile à laisser passer, surtout quand c’est pour l’équipe et la ville avec lesquelles on a grandi. 

À long terme, si les ambitions de Sarlat Rugby portent leurs fruits, le retour de joueurs comme Alessio ne sera qu’un début. Le rugby a longtemps été un vecteur de la vie culturelle de la ville, surtout pendant les mois les plus sombres de l’intersaison. Le retour des joueurs peut être le signe avant-coureur d’une activité économique plus forte autour de ce sport dans le futur, et c’est ce que Sarlat Rugby envisage. 

Un avenir qui sera construit en grande partie par les efforts de jeunes joueurs prometteurs comme Alessio Avella, ainsi que par le reste de l’équipe et de la ville !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin