Bob Skinstad visite Sarlat pour assister à la 9e victoire consécutive de l’équipe A et la première des féminines.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Les habitants de Sarlat et les fans de rugby, de près comme de loin, ont eu droit à un après-midi exceptionnel de rugby ce week-end. Les équipes masculines et féminines de Sarlat ont affronté des adversaires coriaces sur le terrain du Christian Goumondie. La légende du rugby sud-africain et ancien capitaine des Springboks, Bob Skinstad, était présent dans les tribunes pour assister à la rencontre ! Les deux équipes sont reparties avec des victoires solides malgré une opposition féroce.

Pour son premier match à domicile depuis près d’un mois, Sarlat a une nouvelle fois fait le job. Un repas traditionnel a réuni les supporters, les joueurs, les familles, le personnel et les sponsors, ainsi qu’un invité très spécial. La star du rugby sud-africain et ancien capitaine des Springboks, Bob Skinstad, dont la seconde carrière dans les technologies et les investissements l’a amené à voir ce qui se faisait ici à Sarlat. 

Bob Skinstad a également eu l’occasion d’avoir un aperçu de la montée en puissance du rugby dans la ville. L’équipe masculine, Sarlat Rugby, a affronté un challenger de poids en la personne de Rochefort. Privée d’un match de l’équipe B pour la non disponibilité de la réserve de Rochefort, la ville a tout de même eu droit à un match d’ouverture divertissant. Cette fois par l’équipe féminine de rugby nouvellement créée : les Alabrenas, contre Bergerac ! 

Les deux équipes ont remporté deux victoires cruciales, et avec style !

Bob Skinstad a donné le coup d’envoi du match Sarlat Rugby-Rochefort 

Il ne fallait surtout pas rater le coup d’envoi symbolique du match Sarlat Rugby et le S.A Rochefort. Même s’il s’est retiré du rugby professionnel après une victoire en Coupe du monde en 2007, l’ex-flanker et capitaine des Sprinkboks peut certainement encore taper dans un ballon. Néanmoins, il n’était pas là pour jouer, mais plutôt pour voir un projet qui est en train de prendre forme, sur et en dehors des terrains. 

Dom Einhorn, président de Sarlat Rugby, offre à Bob Skinstad un maillot signé du club
Le président de Sarlat Rugby, Dom Einhorn, a offert un maillot dédicacé du club à Bob Skinstad.

En effet, le Sarlat Rugby est un cas d’étude et une preuve de concept pour le travail de CXSports, un incubateur de clubs de sport amateur lancé ici à Sarlat après le succès du club local. L’intérêt de Bob Skinstad ne vient  pas seulement de son passé de rugbyman, mais des années qu’il a passées depuis dans le monde de la technologie et de l’investissement. Il a le nez pour les projets prometteurs, et il y en a plus d’un dans la ville de Sarlat. Mais sa visite du dimanche au stade Christian Goumondie était beaucoup plus pour assister à la réussite d’un projet en particulier :  Sarlat Rugby.

L’équipe A de Sarlat Rugby prend l’avantage contre la S.A Rochefort

Le début du match a été quelque peu difficile pour l’équipe locale. Malgré la pression exercée et le maintien de Rochefort sur la défensive, le Sarlat Rugby a perdu deux sorties de ligne sur des lancers excentrés et a vu une passe interceptée par les défenseurs de Rochefort dans les cinq premières minutes. Néanmoins, leurs efforts ont porté leurs fruits. Six minutes après le début du match, une série de passes rapides et précises a permis à l’arrière Franck Fresneda, qui a sprinté si vite puis a eu le temps de revenir et de marquer un essai entre les poteaux. Le numéro 10, Serafin Bordoli, a cloué la transformation, Sarlat Rugby ouvre le score 7-0 en moins de 7 minutes. 

Le #15 Franck Fresneda sourit en marquant le premier essai du Sarlat Rugby contre Rochefort.
L’arrière de Sarlat Rugby #15 Franck Fresneda a ouvert le score contre Rochefort.

Pendant les 15 minutes qui ont suivi, le jeu s’est ouvert, Sarlat continue à mettre la pression mais se retrouve à court de réussite à plusieurs reprises. Des passes ratées et des pénalités rappelant certains leurs toutes premières prestations, mais la réussite était toujours du côté de l’équipe locale, car la défense sarladaise a bloqué celle de Rochefort, dont la première pénalité a également rebondi sur le poteau. Finalement, après 24 minutes de jeu, un autre ballon est passé à travers, cette fois-ci porté en coin par le n°14 de Sarlat Rugby, Lucas Caneda. Une transformation manquée laissait le score à 12-0.

Pas pour longtemps, cependant, puisque Rochefort obtient la pénalité suivante à travers les poteaux juste trois minutes plus tard. Le Sarlat Rugby avait le vent en poupe et a riposté avec force. Bien que leur essai suivant ait été refusé à cause d’une passe en avant, le suivant était clair comme de l’eau de roche. Quand le ballon arrive sur l’aile, le numéro 15 de Sarlat l’a accéléré avec le numéro 14 juste derrière pour l’attraper et le porter pour le troisième essai de la journée pour l’équipe locale. Une autre transformation manquée laissait le score à 17-3, malgré une tentative de Rochefort. Une balle perdue et une interception ont coupé court aux tentatives des deux équipes de changer le score avant la mi-temps. 

L'ailier explosif de Sarlat Rugby #14 Lucas Caneda marque après une échappée avec Franck
L’AS Rochefort a eu du mal à faire face à l’explosivité des 3/4 de Sarlat Rugby, comme le n°14 Lucas Caneda.

S.A Rochefort se bat pour revenir, mais Sarlat reste devant !


Les équipes de rugby A de Sarlat n’étaient pas les seules à être prêtes à donner du spectacle à leurs fans et à Bob Skinstad ; les juniors et les cadets étaient également impatients de faire une impression avec une présentation formelle pendant la mi-temps. Les joueurs de la S.A Rochefort semblaient eux aussi désireux d’impressionner, et ont marqué une pénalité, toujours par leur n°15, dès la reprise. Le Sarlat Rugby n’était pas en reste, et une transition en douceur d’un alignement à un maul a permis au #4, Ikapote Fono, de passer de l’autre côté et de marquer un essai. 24-6 après seulement cinq minutes de jeu. 

Ikapote Fono, numéro 4, sort d'un maul et marque pour Sarlat Rugy. 
Les attaquants de Sarlat Rugby, comme le #4 Ika Fono, ont également eu un impact considérable contre la S.A Rochefort.

L’entraîneur de Sarlat , Stéphane Labrousse,  a commencé à changer la composition de l’équipe au cours des dix minutes suivantes, faisant entrer d’abord le n°19 Dupont-Butez, puis quelques minutes plus tard le n°16 Chadourne, le n°17 Belle, et le n°18 Okriashvili pour donner du repos à la première ligne. Rochefort a continué de pousser, profitant pleinement des pénalités pour gagner du terrain, mais ils avaient du mal à trouver des ouvertures dans la défense de Sarlat Rugby. À deux reprises, ils ont essayé de recoller au score, mais à chaque fois ils n’ont pas pu trouver l’essai et se sont contentés de pénalités, marquant les deux pour réduire l’écart 24-12. 

Enfin, après 23 minutes de jeu en seconde période, le SA Rochefort semble avoir trouvé son second souffle. Malgré un carton jaune des deux côtés, les saristes trouvent une ouverture sur le flanc. Après avoir attrapé un ballon dégagé, et l’avoir renvoyer pour dégager les défenseurs tenaces, le #11 de Rochefort sprinte avec le ballon pour marquer en coin. 24-17 mais manque la transformation par la suite. De toute évidence, Rochefort n’abandonne pas sans se battre. 

Comme pour relever un nouveau défi, le jeu de Sarlat semblait s’améliorer également, avec peu de ballons perdus ou d’erreurs comme en première mi-temps. Cinq minutes seulement après l’essai de S.A Rochefort, Lucas Caneda a trouvé une autre ouverture sur le flanc, marquant sous les acclamations du public de l’équipe locale. Quelques minutes plus tard, un maul a failli engendrer un autre essai, et à moins de 10 minutes de la fin, Sarlat confirme son bonus offensif avec un dernier essai. Cette fois, un maul collectif a poussé le #16 Jules Chadourne, à franchir la ligne avec le ballon, et le #20 Roman Aleyrangues transforme sur la foulée. 36-17. 

Malgré de fortes pressions des deux équipes dans les dernières minutes, aucune n’a pu marquer, et l’équipe locale a quitté le terrain victorieuse sous les applaudissements des fans, du personnel et même de Bob Skinstad. Ce n’était cependant pas la première victoire de Sarlat, puisque l’équipe féminine avait remporté son tout premier match de la saison plus tôt dans l’après-midi. 

Dans la deuxième mi-temps du match contre la S.A Rochefort, le maul du Sarlat Rugby a été crucial.
Sarlat Rubgy, comme son maul, a été difficile à arrêter par la défense du S.A Rochefort

L’équipe féminine de rugby de Sarlat, les Alabrenas, remporte sa première victoire contre Bergerac.

Les Alabrenas, la toute nouvelle équipe féminine de rugby de Sarlat, ont dû relever un défi difficile dimanche. Non seulement elles devaient affronter les Gazelles de Bergerac, qui avaient gagné leur match précédent avec plus de 50 points, mais elles devaient aussi le faire pour leur tout premier match. Après avoir gagné leur premier match de la saison par forfait, elles devaient maintenant affronter l’une des meilleures équipes du groupe devant un public de plus en plus nombreux. Oh, et la légende du rugby Bob Skinstad. Pas de pression !

La pression semble être trop forte car Bergerac marque le premier essai en moins de 30 secondes. Néanmoins, les Alabrenas (les salamandres en occitan !) sont restés fidèles à leurs couleurs bleu et noir. Elles ont répliqué avec force, marquant et convertissant un essai de leur côté, signé #15 Emily Santos moins de 2 minutes plus tard. Le match semble démarrer sur les chapeaux de roue, 7-7.

Émilie Santos glisse le tout premier essai des Alabrenas du Sarlat Rugby contre Bergerac
La capitaine des Alabrenas Émilie Santos a marqué  trois essais pour Sarlat Rugby

Le jeu s’est toutefois ralenti, les deux équipes semblaient s’observer. Avec des mêlées attribuées au lieu de tirs au but pour les fautes, le jeu est devenu plutôt statique. Les deux équipes ont du mal à gagner du terrain tout en conservant le ballon, bien que 18 minutes plus tard, une des Gazelles était à deux doigts de marquer lorsqu’une défenseuse de Sarlat l’a sortie. La mi-temps a été sifflée sur l’égalité, rien n’était encore fait.

Les Alabrenas de Sarlat semblaient encore plus déterminées à la reprise du jeu en maintenant la pression et en forçant les Gazelles de Bergerac dans les 22m. Bergerac se ressaisit cependant, et seul un plaquage opportun de Lou Van Paemlen, numéro 3 de Sarlat, arrête la contre-attaque. Une blessure a forcé Sarlat à changer son équipe, mais un carton pour une joueuse de Bergerac a donné un avantage à Sarlat. Leur capitaine, le n°15, saisit à nouveau l’occasion de marquer. 14-7 après que le #3 a cloué la conversion. 

Le numéro 3 des Alabrenas de Sarlat, Lou Van Paemelen, a transformé avec brio à trois reprises. aligne un coup de pied de conversion dimanche.
Pour son premier match de compétition, la numéro 3 d’Alabrenas, Lou Van Paemelen, a réussi 3 transformations sur 3.

Les Alabrenas ont réussi à garder le dessus, avec le pressing de Bergerac, mais le public n’a pas eu droit à un spectacle de haute volée du jeu typique de Sarlat Rugby. Cependant, certains jeux étaient vraiment bien faits, comme le superbe alignement dans les dernières minutes, qui a permis à Sarlat de faire descendre le ballon jusqu’à son numéro 14 qui a sprinté pour l’essai. La troisième transformation pour leur #3 a mis Sarlat à 21 points, à 7. 

Bien que leur victoire ait été quelque peu ternie par un carton jaune et une blessure (pour un total de deux blessures potentiellement graves en un seul match), l’émotion était grande dans l’air au coup de sifflet final. Les Alabrenas étaient aux anges, après avoir travaillé dur pour obtenir leur première victoire, dans leur tout premier match, avec de nombreux joueurs dans leur toute première saison de rugby. Une réussite impressionnante qui témoigne de leur travail d’équipe, de leur dévouement, d’un entraînement solide et de l’esprit du rugby sarladais. Nous sommes impatients de voir ce qu’ils vont accomplir !

Les Alabrenas, l'équipe féminine de rugby de Sarlat, fêtent leur première victoire dans leur nouveau maillot LUXE Digital Now.
Camaraderie et courage ont donné lieu à la célébration de la première victoire des Alabrenas !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin