Avant match : Malemort – Sarlat, c’est parti pour le quatrième bloc !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Pour lancer le quatrième et dernier bloc de l’année, les Bleu et Noir se déplaceront à Malemort ce dimanche 05 Décembre 2021. Le club sarladais leader de sa poule se frottera contre l’équipe classée quatrième de la poule 8 de Fédérale 2 au Stade Raymond Faucher à 15h. L’équipe B, qui n’a pas joué depuis trois semaines, devra rebondir face à celle de Malemort en début de journée à 13h30.

Sarlat Rugby sera de retour sur les pelouses ce dimanche pour entamer le quatrième bloc. Après avoir remporté neuf victoires en autant de matches, les sarladais ambitionnent de finir l’année sans enregistrer de défaites et de terminer champions d’automne. Les hommes de Stéphane Labrousse défieront une équipe de Malemort qui s’est imposée une seule fois lors de ses quatres dernières rencontres.

Entamer ce quatrième bloc de la saison avec un succès

Après avoir terminé la troisième bloc en grande forme, les Bleu et Noir se doivent de continuer sur cette belle lancée du début de saison. Après un repos d’une semaine, les leaders de la poule 8 de Fédérale 2 sont de retour pour faire face à Malemort.


Aidés par une grosse performance de l’ancien brivois, Jean Laverdet, contre SA Rochefort lors de leur dernière sortie, les sarladais ont encore sorti une performance de qualité comme à l’accoutumée depuis le début de la saison. Jean Laverdet n’était pas seul à briller, la cohésion entre Lucas Caneda et Franck Fresneda était déterminante pour cette neuvième victoire. 

Lucas Caneda et Franck Fresneda, un duo décisif lors de la victoire sarladaise contre Rochefort. 

Après neuf succès avec une attaque qui marche très bien et une défense qui n’est pas sans failles, les sarladais ont bien fait preuve de caractère.

Sarlat Rugby devra bien s’imposer face à Malemort pour ne pas être rejoint par son dauphin, Bergerac, qui enregistre jusque-là une seule défaite et c’était face à l’équipe de Sarlat. 

Ce duel face à Malemort sera le dernier match à l’extérieur des sarladais cette année. Le bilan du club à l’extérieur est impressionnant quand on sait combien il est compliqué de gagner hors de ses terres. Les bleu et noir ont en moyenne 36 points par match et en ont encaissé que 16 en moyenne.

L’équipe B qui n’a pas joué lors de la dernière journée contre celle du S A Rochefort, à cause d’un forfait de ces derniers, va refouler les pelouses ce dimanche.

Le retour du 3/4 Filip Perica fera sûrement du bien à l’équipe B. Il rejoint l’équipe après la double confrontation de sa sélection croate contre le Chypre, pour le compte du premier tour de l’Euro. De retour de blessure, l’arrière Nicolas Daynac fera aussi son retour dans l’effectif.

Jean Laverdet, l’homme fort de la dernière confrontation de l’équipe A de Sarlat.


Malemort espère rebondir face à Sarlat

Malemort était classé 3ème de la poule 8 avant de jouer la 9ème journée, contre Belves. Mais une deuxième victoire des sangliers cette saison fait descendre le club corrézien à la quatrième place du classement. Pourtant le club de Malemort réalisait un début de saison correct jusque là avec cinq rencontres gagnées sur neuf.

Visant dès le début le haut du tableau, le club de la présidente Pascale Clara s’est bien renforcé cette année avec huit recrues, malgré plusieurs départs de cadres comme l’arrière Guillaume Von Théobald et le pilier Enzo Serra. 


Le club corrézien avait aussi enregistré l’arrivée d’un nouvel entraîneur au début de la saison, en l’occurrence, William Donnart.


L’EMVO ambitionne de jouer les premières places cette année, mais semble être loin des trois équipes qui le devancent. Battre le leader Sarlat Rugby à domicile pourrait être un tournant de la saison des Malemortois et l’occasion de montrer leurs ambitions pour le reste de la saison.

Leur équipe B quant à elle occupe la dixième place du classement et affrontera celle de Sarlat, qui a aligné deux défaites consécutives ensuite une victoire par forfait contre SA Rochefort, la semaine dernière.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin