Deux victoires à Malemort, pour le dernier déplacement de l’année !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Les joueurs de Sarlat fêtent un beau week-end de rugby après avoir battu Malemort, deux fois.
Après que l'équipe B de Sarlat Rugby ait fait son retour sur le terrain avec une victoire contre la réserve de Malemort, l'équipe A s'est également imposée. Deux matchs de haute intensité pour ravir les supporters qui ont fait le déplacement. Une manière parfaite pour Sarlat de terminer ses matchs à l'extérieur de 2021. Désormais, un seul match les sépare d'une première partie de saison parfaite. 

Les supporters sarladais qui ont fait le déplacement à Malemort pour les matchs de rugby de ce week-end ont été accueillis par un ciel gris. Cependant, au fur et à mesure que l’après-midi avançait, la lumière du soleil s’imposait de plus en plus, comme pour refléter la performance brillante des équipes Bleu et Noir sur le terrain.

La rencontre principale a commencé à 15h lorsque les équipes A se sont alignées. D’un côté, Malemort, qui occupe la quatrième place et cherche à se rapprocher des premières places du classement. De l’autre, Sarlat Rugby en rouge, invaincue et désireuse de maintenir son avance avec Bergerac à ses trousses.

Des enjeux élevés pour un match de haute intensité

Sentant la pression peut-être, ou le froid, Sarlat cafouille la réception sur le coup d’envoi. Quelques instants plus tard, les Sarladais se retrouvent sur la défensive, Malemort profitant d’une pénalité pour avancer, et Sarlat doit dégager pour gagner du terrain deux fois en deux minutes. Malheureusement pour l’équipe locale, Eroni Tuwai a trouvé une brèche au sein de la défense adverse et a inscrit le premier essai pour Sarlat Rugby. #Le n°10 Serafin Bordoli a transformé l’essai, 0-7 pour Sarlat. 

Théo Entraygues et Nico Gal font tourner le jeu.
Malemort a eu du mal à stopper l’attaque rapide et dynamique de Sarlat Rugby

Malemort, cependant, n’avait pas l’intention de baisser les bras. Ils ont profité d’une pénalité pour tirer sur les poteaux, et leur n°10 a marqué six minutes après le début du match. La ligne d’attaque de Malemort maintient Sarlat Rugby sur la défensive, ne relâchant pas la pression. Aucune des deux équipes n’a trouvé d’ouverture, mais à 12 minutes, une pénalité a donné aux locaux la chance de réduire le score. 6-7. 

La pression semblait cependant aider Sarlat Rugby à prospérer, et leurs poussées s’accumulaient. Finalement, Lucas Caneda (#14) a trouvé une ouverture et a été seulement mis à terre par un plaquage illégal. Les visiteurs ont joué la touche, et une série rapide de passes a permis à Théo Faucher (#7) de marquer l’essai. Une autre transformation. 

Caneda a eu son moment de gloire sur l’aile, cependant, 5 minutes plus tard, un ballon de pénalité joué rapidement lui a été servi pour marquer. L’avance de Sarlat continue de croître, 6-21 après une troisième transformation.

#Théo Faucher, numéro 7, trouve une brèche dans la ligne de Malemort et marque pour le Sarlat Rugby.
Théo Faucher, le n°7 de Sarlat Rugby, lors de son plongeon pour marquer l’essai contre Malemort.

Le rythme commence à se ralentir, alors que la lutte entre les équipes s’accentue. Les pénalités supplémentaires ont permis à Sarlat Rugby d’avoir une autre chance de marquer entre les poteaux de Malemort à la 25ème minute, ce que Bordoli a fait. Les deux équipes se disputent le contrôle du ballon et du terrain, chacune obtenant du terrain, mais peu d’occasions. Trente et une minutes plus tard, Malemort a eu sa meilleure occasion, mais un plaquage d’Eroni Tuwai, méritant une pénalité, l’a coupée. L’alignement qui s’ensuit voit la défense de Sarlat poussée contre la ligne d’essai par Malemort. Un carton jaune a fait sortir Lucas Caneda du terrain pour le refroidir et Sarlat a pu dégager le ballon.

La première mi-temps s’est terminée sur une note négative, car une bagarre générale a mené à l’expulsion d’un joueur de chaque équipe avec un carton rouge (#1 Djordan Belle pour Sarlat). Le score de 6 à 24 en dit long sur la maîtrise de Sarlat des débats de la première période.

Sarlat Rugby confirme son avance en seconde période contre Malemort

Déterminé à ne pas se laisser décourager, Sarlat Rugby monte encore d’un cran dans son jeu. Touches et Mauls se succèdent, et quand leur poussée est stoppée par une pénalité, Bordoli tire au poteau avec succès. 6-27. Malemort a décidé d’aller en touche, ayant besoin de revenir au score. Leurs efforts ont été contrecarrés, mais ils ont gardé Sarlat sur la défensive. L’équipe locale a eu des problèmes de blessures, ce qui a réduit ses rangs et son élan. 

Dix-sept minutes après le début du match, alors qu’aucune équipe ne gagne du terrain et que Sarlat est toujours en tête, Stéphane Labrousse commence à faire quelques changements. Laissant les joueurs fatigués se reposer et mettant les nouveaux à l’épreuve, les numéros 17, Chadourne, 18 Ben Hamouda et 21 Aleyrangues sont entrés en jeu. Bien que les équipes se soient renvoyées la balle, les changements de M. Labrousse ont porté leurs fruits… L’international tunisien Achraf Ben Hamouda a inscrit l’essai. 6 – 34. Cinq minutes plus tard, l’entraîneur a apporté le reste de ses changements, misant sur une nouvelle énergie. 

Le pilier du Sarlat Rugby, #18 Achraf Ben Hamouda inscrit l'essai.
Le choix de Stéphane Labrousse de faire entrer de nouveaux joueurs s’est avéré payant.

Deux minutes plus tard, Malemort est à nouveau proche de signer l’essai. Le travail acharné et la chance ont empêché l’équipe locale de marquer, cependant, Sarlat Rugby l’a dégagé sur une pénalité. Les visiteurs ont maintenu la pression, mais Malemort n’a pas cédé facilement et a continué à dégager et à repousser. A cinq minutes de la fin, Sarlat a fait une belle démonstration de rugby propre, en sortant d’une ligne de sortie pour faire descendre le ballon et le faire passer au numéro 22 Vincent Pageneau pour l’essai. Quatre minutes plus tard, il récidive, cette fois à l’autre bout du terrain. Un superbe doublé pour conclure le dernier match à l’extérieur de 2021 et assurer la dixième victoire consécutive de Sarlat Rugby, 6-46, avec le bonus offensif.

Le numéro 22 du Sarlat Rugby, Vincent Pageneau, passe le défenseur de Malemort pour marquer l'essai.
L’ailier, Vincent Pageneau, a marqué deux essais dans les dernières minutes du match contre Malemort.

C’était aussi une répétition parfaite de ce que l’équipe B avait réalisé plus tôt dans l’après-midi. 

L’équipe B de Sarlat revient en force avec une victoire à Malemort. 

La réserve de Sarlat Rugby n’était pas au mieux de sa forme ces derniers temps (les joueurs eux-mêmes vous le diront). Elle avait commencé le bloc précédent avec deux défaites, dont une face au rival local. S’il s’est terminé par une victoire contre Rochefort, ce n’était que sur tapis vert. Privée de plusieurs joueurs et en difficulté, l’équipe B de Sarlat Rugby devait se relancer ce week-end contre Malemort. Et c’est ce qu’ils ont fait !

Après avoir récupéré le ballon presque immédiatement, une pénalité de Malemort a donné au numéro 10 de Sarlat Rugby, Matt Doyle, un coup de pied aux poteaux moins d’une minute dans le match, 0-3. Malemort a poussé et a obtenu son propre tir deux minutes plus tard, mais a manqué le coche. Matt Doyle, par contre, n’a pas manqué le suivant juste 4 minutes plus tard, 0-6. Les pénalités et les blessures ont ralenti le jeu, avec trois joueurs escortés hors du terrain pour Malemort dans les 15 premières minutes. Ce n’est qu’à la 21ème minute que les offensives de Sarlat portent leurs fruits lorsque #13 Antoine Delmas inscrit le premier essai de la journée. 0-13 à la transformation.

Nicolas Testut et Matt Doyle lors de la victoire de l’équipe B de Sarlat Rugby contre Malemort.

Mais Malemort a fait preuve de rigueur dans sa riposte en repoussant l’équipe B de Sarlat Rugby jusqu’à sa ligne d’essai. Les supporters visiteurs ont poussé des cris de désapprobation lorsque l’arbitre, qui, après une phase de jeu particulièrement désordonnée, a accordé un essai de pénalité à l’équipe locale pour un double plaquage. Les joueurs de Sarlat semblaient particulièrement motivés après cela, et ont répondu avec force. Bien que leurs tentatives soient restées vaines, deux pénalités leur ont permis de faire avancer le score. 7-19. Enfin, dans les toutes dernières minutes de la première mi-temps, le maul bleu et noir permet à Léo Bouty #17 de franchir la ligne pour porter le score à 7-24 au coup de sifflet.

Léo Bouty, du Sarlat Rugby #17, à la tête du Maul bleu et noir.
La défense de Malemort a eu du mal à arrêter le Maul bleu et noir.

Les visiteurs ne sont pas moins féroces au retour de la mi-temps. Doyle trouve une ouverture et passe à Testut pour l’essai. Malemort réplique avec style et une pénalité leur donne l’occasion de marquer, mais au prix d’une nouvelle blessure pour leur équipe. 14-31. Quelques autres tentatives échouent, mais 11 minutes plus tard, le numéro 13 trouve le numéro 21, Bouchiat, avec une passe pour l’essai. Moins de dix minutes plus tard, c’est le n°5, Carriere, qui marque pour Sarlat Rugby. 14-43 avec encore environ 10 minutes à jouer. 

Avec les essais qui s’accumulent et le bonus qui semble assuré, l’équipe B de Sarlat Rugby commence à être un peu trop sûre d’elle. Matt Doyle a décidé de courir, plutôt que de dégager un ballon retourné, mais une interception a coûté à l’équipe visiteuse un autre essai, et potentiellement leur bonus offensif. 19-43. Mais ils n’ont pas perdu de temps pour se racheter, en remontant avec une pénalité et en envoyant le ballon directement à Alexandre Bouchiat pour un autre essai. Pour le dernier clou dans le cercueil de Malemort, et la cerise sur le gâteau de la victoire de l’équipe B de Sarlat, un dernier essai dans les dernières minutes pour le n°18 Paulin Pezet a porté leur score à plus de 50 points, terminant 19-55. 

Alexandre Bouchiat passe à travers les défenseurs de Malemort pour marquer.
Malemort n’a pas rendu la tâche facile, mais Alexandre Bouchiat a bien réussi à marquer.

Deux bonus offensifs, deux équipes de Malemort dépassées malgré leurs efforts, et deux nouvelles victoires pour Sarlat. Une belle manière de conclure les matchs à l’extérieur de 2021, et de quoi réchauffer le cœur de tous les supporters qui ont fait le déplacement. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin